CEO & Président Chiffres clefs financiers L’humain & l’innovation Table ronde Visions
Business-Associate-Dean-Research--web
Retour à la page d’accueil
Visions

Plus nous devenons numériques, plus nous devons être humains

Business-Associate-Dean-Research--027-quote-1
Barcode

Frederik Anseel

psychologue d’entreprise

bpost traverse une transformation numérique. La lettre laisse peu à peu place aux services en ligne. Intelligence artificielle, robots et analyses semblent modifier fondamentalement l’un des services les plus anciens et reconnaissables au monde. Les travailleurs ont-ils encore un avenir chez bpost?

Depuis 40 ans, des gourous du management annoncent la fin des organisations et des carrières telles que nous les connaissons. Personne, pourtant, ne peut prédire l’avenir. Et les chercheurs Osborne et Frey, qui avaient fait la Une de la presse mondiale en 2013 en affirmant que 47% des emplois étaient menacés, soulignent aujourd’hui qu’ils ont été mal compris. Les recherches récentes de Frey confirment d’ailleurs que la technologie créera de nouveaux emplois… mais différents.

S’il est difficile de prédire à quoi ressembleront les métiers du futur, les services seront toujours un people business. Tout progrès technologique modifie les fonctions. Cette évolution est continue. Peut-être rirons-nous dans 30 ans des craintes que suscitent actuellement l’intelligence artificielle, les robots et les outils d’analyse.

Car ceux qui croient que nous vivons une révolution en profondeur doivent tenter de s’imaginer comment se sentaient ceux qui ont envoyé les premières lettres en bateau à destination du Nouveau Monde, en Amérique et en Australie. Se rappeler que, lorsque nous avons posé le pied sur la Lune, les leaders mondiaux y ont laissé un message pour l’humanité sur un disque de silicium. Et qu’une guerre postale entre Berlin-Ouest et Berlin-Est a empêché tout envoi de courrier pendant la guerre froide.

Ceux qui croient que nous vivons une profonde révolution doivent tenter de s’imaginer comment se sentaient ceux qui ont envoyé leurs premières lettres par bateau à destination du Nouveau Monde.

Frederik Anseel psychologue d’entreprise
Business-Associate-Dean-Research--web-quote

Nous ne vivons pas une époque unique de bouleversements fondamentaux. Cela impliquerait qu’à cette période de grands changements succède un moment de calme, de business as usual. Ce ne sera pas le cas. Parce que chacun de nous ne peut vivre qu’un petit fragment de l’Histoire, il pense traverser une période unique. Alors que les changements technologiques se succèdent sans doute de plus en plus vite, le principal défi est de veiller à ce que chacun continue d’apprendre.

Comment organiser le travail de manière à continuer d’apprendre? La recette est identique à celle qui permet de proposer un travail motivant. Elle se fonde les “trois C”: Career, Connection et Cause.

Career implique de concevoir des carrières qui procurent des perspectives de long terme, la conviction de progresser et d’avoir un objectif. L’être humain a besoin de sécurité psychologique avant de prendre le risque d’expérimenter et d’apprendre encore. Il doit avoir l’occasion de se constituer une identité – quand on ne sait pas qui on pourra être dans le futur, on n’est pas prêt à investir dans l’apprentissage.

Connection signifie que l’apprentissage n’est pas un processus individuel mais qu’il est intégré dans l’environnement et porté par les autres. L’homme est un animal social. Par conséquent, l’entreprise doit investir dans un environnement riche en feed-back et où ce retour ne provient pas uniquement des managers. Les collaborateurs doivent être encouragés à dépasser les limites de leur fonction, de leur équipe et de leur entreprise afin de développer des réseaux sociaux. Il n’est possible d’apprendre que dans une équipe où l’on se sent suffisamment en sécurité sur le plan psychologique pour expérimenter de nouvelles manières de travailler. Où l’on peut remettre certaines choses en question et échouer de temps en temps.

Cause indique qu’il faut savoir pourquoi on apprend, comment on peut se dépasser. De quelle façon mon emploi peut-il faire une différence pour les autres? Cela ne doit pas nécessairement être un objectifsupérieur, imposé par l’organisation.

L’homme peut trouver une signification dans son travail de diverses manières. Mais sans signification, sans la possibilité de déterminer lui-même comment il contribue à ce monde, il ne sera guère motivé à continuer d’apprendre.

Il n’y a pas de formule simple pour l’apprentissage tout au long de la vie. Cela demande une organisation centrée sur l’humain, avec son identité, ses souhaits et ses rêves. On le voit, plus une entreprise devient numérique, plus elle doit être humaine.

Depuis novembre 2019, Frederik Anseel est Professor of Management & Associate Dean Research à la University of New South Wales Sydney (Australie).

Téléchargez les rapports

Rapport annuel / rapport d’activités 2019
download rapports 2019 de bpost
rapport-annuel-2019
activity-report2019-fr
rapport-annuel-2019

Rapport annuel

download Télécharger Rapport complet (5 MB)
Chapitre
Message aux stakeholders
P5-7 (177 KB)
download
Création de valeur partagée
P8-9 (311 KB)
download
Déclaration de gouvernance d’entreprise
P11-36 (3,5 MB)
download
Rapport RSE
P37-59 (578 KB)
download
Commentaires sur les états financiers
P60-73 (133 KB)
download
Etats financiers consolidés
P74-167 (744 KB)
download
activity-report2019-fr

Rapport d’activités

download Télécharger Rapport complet (6 MB)
Chapitre
Leadership stratégique
P4-9 (1 MB)
download
bpost en tant que service
P10-21 (2 MB)
download
Innovation & technologie
P22-33 (2 MB)
download
Transformation digitale
P34-39 (1 MB)
download
Human force & culture d’entreprise
P40-47 (1 MB)
download
Transformation du métier
P48-51 (991 KB)
download